Montagne aux 7 couleurs

Jour de repos pour Polux auquel nous préférons un taxi pour effectuer le trajet aller-retour de Pitumarca à la Montagne aux 7 couleurs – Vinicunca.

Après 1h15 de rallye, nous sommes déposés au parking où nous continuons la montée à pieds pendant 1h00 au milieu des centaines de touristes qui sont à pieds, à cheval, en moto ou en quad. Au sommet à 5’036 mètres d’altitude, nous découvrons un magnifique paysage à 360 degrés dont Vinicunca.

A savoir que cette montagne, à l’origine recouverte de neige persistante, a par la suite subi le réchauffement climatique et dévoilé ses couleurs depuis 2015 – les colorations de la montagne sont dues à sa composition minéralogique.

Vallée sacrée des incas

Avant de se rendre au célèbre Machu Picchu, on traverse la Vallée sacrée et on en profite pour visiter trois lieux touristiques.

Sites archéologiques de Pisac et de Moray

Un petit coup de cœur pour Pisac, citadelle inca surplombant le village, où on a apprécié pouvoir se balader au milieu des nombreuses terrasses. On y trouve des sections agricoles et résidentielles.

Moray était un centre d’étude et de recherche agricole. Grâce à un système de terrasses, les Incas ont réussi à créer des microclimats au même endroit.

Salineras de Maras

Les Salines de Maras sont utilisées depuis l’époque inca pour extraire le sel par évaporation. Une source d’eau naturelle saturée en chlorure de sodium sort de la montagne et est répartie dans les quelques 3900 bassins du site.

Machu Picchu

Après plusieurs hésitations et vu notre proximité, nous décidons de quand même faire la visite de ce lieu qui fait partie des 7 nouvelles merveilles du monde. Pour limiter les frais, nous nous rendons à pieds – 3h de marche – à Aguas Calientes (ville au pied du Machu Picchu) depuis Hydroeléctrica où nous avons laissé Polux dans une cour à l’arrière d’un restaurant.

Un jour entier dédié aux différentes files d’attente… la première à 6h00 du matin pour obtenir un papier numéroté, puis pour le ticket de bus de Aguas Calientes au Machu Picchu et pour finir à 15h00 avec notre papier numéroté pour pouvoir acheter le billet d’entrée pour le lendemain ! A savoir que se sont environ 4’500 visiteurs par jour au Machu Picchu, nom qui signifie « Vieille Montagne » en langue Quechua.

Nous choisissons de faire le circuit 2 qui comprend également le Puente del Inca. D’abord caché dans une épaisse couche de brouillard, les ruines se dévoilent gentiment 2h00 plus tard. Nous sommes impressionnés par la situation de ce site sur un promontoire rocheux encerclé de sommets à 3’500 mètres !

Lignes de Nazca

Le meilleur moyen de voir ces différentes lignes est par les airs. Comme on ne souhaite pas faire le tour en avion, on se rabat sur notre drone que nous faisons évoluer entre chaque passage d’avions !

Les lignes de Nazca ont été tracées au premier millénaire av. J.-C. jusqu’à l’an 900 de notre ère, en ôtant les pierres sombres, brûlées par le soleil, pour révéler un sol sablonneux plus clair en dessous. Ces géoglyphes se discernent à peine au niveau du sol.

Ce site, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, est constitué de plus de 800 lignes droites, de 300 figures géométriques et de quelques 70 dessins représentant des figures humaines stylisées, des animaux ou des plantes.

Infos pratiques

Datesdu 18.05.2024 au ...
Nombre de nuits
Nombre de km
Nombre de km en ferry --
Décalage horaire-7 / Suisse (été)
LangueEspagnol
Visa--
Douane entréeKasani
Douane sortie
Ferry--
Essence 95SOL 17.74/Gallon
Carte SIMClaro, 10 SOL
Bitel, 20 SOL
DonnéesClaro, 3 GB, 10 SOL, 10 jours activation
Bitel, 7 GB, à l’achat de la carte SIM, 7 jours activation
Recharge données Bitel, 15 GB, 20 SOL, 20 jours activation